Archive: » 2012 » novembre

Le Taj Mahal au Crépuscule

xxxxxxxxxxxx

Il était une fois, un prince Moghol descendant de Gengis Khan nommé Shah Jahan, qui, un jour, tomba amoureux d'une vendeuse de cristaux de sucre. En voulant négocier le prix de ces cristaux qu'il croyait être des diamants, le prince de 16 ans découvrit le visage sublime de la charmante vendeuse, Arjuman Bano Begum. Fasciné par tant de beauté, il décida de l'épouser dans les jours qui suivirent. Elle changea alors son nom pour Mumtaz Mahal. Passant près d'une vingtaine d'années à la cours, elle mourut d'une hémorragie suite à l'accouchement de son dernier enfant (le 14ième). Lorsque...

Lire la suite...

Génie où es-tu ?

binak

Nous voilà rendus au pays d'Aladdin, des palais de sable, des femmes aux saris les plus attrayants... Depuis quelques jours, nous parcourons les routes du Rajasthan en compagnie de notre chauffeur privé Devender Kumar et ce tout en tentant de s'imprégner de la vie des gens vivant dans le désert de Thar. Royaume des hommes aux turbans blancs et à la moustache Rajput, les villes rajasthaniennes offrent un éventail d'intérêts à la fois historiques et actuels. Comme l'immense fort surplombant Jaisalmer, on peut y admirer le talent des artisans-architectes de l'époque. En levant les yeux...

Lire la suite...

Shiva, yoga et ganga…

Swami

Rishikesh, ville sacrée, nous accueillit le temps de se pauser un moment...question d'apprendre, de comprendre et de vivre au rythme des Sadhus, des cloches scintillantes, de la musique douce, des singes farceurs, des ashrams et de la fraîcheur du Gange. Repos, méditation, yoga, végétarisme, lecture...y perdant même une taille de pantalon...cette manière de vivre fut notre quotidien pendant 12 jours. Nous vivions ainsi, à la manière hindoue. Chaque matin, une séance de yoga hatha nous attendait, chaque respiration, chaque étirement, chaque position nous prédisposait à la légèreté...et...

Lire la suite...

Himalaya

IMG_8535gimp

En sillonnant les vertigineuses et sinueuses routes nous menant au sommet de la terre, notre coeur s'emballa à la vue de ces montagnes de plus de 7000 mètres...Très loin au fond de la vallée et trônant sur la plus haute des montagnes qui pouvaient s'offrir à nous, l'Himalaya se tenait là...majestueusement dans un silence pythagorique. Se sentant privilégié d'être à ses côtés, nous réalisâmes que ces pics majestueux étaient la demeure des neiges éternelles, des histoires de Yéti, du refuge du léopard des neiges et du Tibet des Tibétains...Devant cette démesurée chaîne de montagnes,...

Lire la suite...