Nos récits

Oyé Oyé Caldeira

Majestueuse, blanche parmi les couleurs, rose pour ses bougainvilliers, des couples amoureux main dans la main déambulant sur des trottoirs en marbre à travers d’étroites ruelles labyrinthiques… De la tentation des cotons multicolores flottant au vent devant le regard désirant des femmes, de la musique festive émanant de ces bijoux de restaurants grecques aux effluves d’herbes, de moussaka et de raisins de Corinthe, des coupoles bleues, des églises, des chats amaigris tachetés à zébrés, des chiens errants à collier qui sillonnent les rues à la recherche de caresses. Illuminée tel un gâteau de fête d’un tricentenaire ou d’une Voie lactée, elle brille et brille encore. Elle cache en elle une histoire riche, remplie de souvenirs toujours enfouis dans le plus profond de ses lattes volcaniques. Cité antique éteinte renaissant tranquillement de ses cendres, nous avons plongé littéralement dans le passé préhistorique aux touches mythologiques en parcourant ses ruines encore poussiéreuses tout en se délectant de couchers de soleil…

Laisser un message

Les champs marqués d'un * sont obligatoires